قال الله تعالى

 {  إِنَّ اللَّــهَ لا يُغَيِّــرُ مَـا بِقَــوْمٍ حَتَّــى يُـغَيِّـــرُوا مَــا بِــأَنْــفُسِــــهِـمْ  }

سورة  الرعد  .  الآيـة   :   11

ahlaa

" ليست المشكلة أن نعلم المسلم عقيدة هو يملكها، و إنما المهم أن نرد إلي هذه العقيدة فاعليتها و قوتها الإيجابية و تأثيرها الإجتماعي و في كلمة واحدة : إن مشكلتنا ليست في أن نبرهن للمسلم علي وجود الله بقدر ما هي في أن نشعره بوجوده و نملأ به نفسه، بإعتباره مصدرا للطاقة. "
-  المفكر الجزائري المسلم الراحل الأستاذ مالك بن نبي رحمه الله  -

image-home

لنكتب أحرفا من النور،quot لنستخرج كنوزا من المعرفة و الإبداع و العلم و الأفكار

الأديبــــة عفــــاف عنيبـــة

السيـــرة الذاتيـــةالسيـــرة الذاتيـــة

أخبـــار ونشـــاطـــاتأخبـــار ونشـــاطـــات 

اصــــدارات الكـــــاتبــةاصــــدارات الكـــــاتبــة

تـــواصـــل معنــــــاتـــواصـــل معنــــــا


تابعنا على شبـكات التواصـل الاجتماعيـة

 twitterlinkedinflickrfacebook   googleplus  


إبحـث في الموقـع ...

  1. أحدث التعليــقات
  2. الأكثــر تعليقا

ألبــــوم الصــــور

9c57f2798dad0873ed799fff39c1b453 

مواقــع مفيـــدة

rasoulallahbinbadisassalacerhso  wefaqdev iktab
الخميس, 22 أيلول/سبتمبر 2022 13:37

Lizzie et le Général Petraeus

كتبه  Afaf Aniba
قيم الموضوع
(0 أصوات)

*Cette nouvelle est basée sur un fait divers vrai, durant la guerre de l'Irak, le général Petraeus a eu un désaccord avec le gouverneur général Américain Paul Bremer mais ce désaccord ne s'est pas développé, il est resté au stade primitif, quant à moi je vais le développer selon la théorie du réalisateur Américain indépendant R. Redford.

Lizzie Hanner fébrile en tant qu'assistante du gouverneur général de l'Irak Paul Bremer lui incombait la mission de recevoir le général Petraeus en visite de courtoisie à Paul Bremer.

Dés qu'elle vit le haut gradé militaire, sa mine la rassura, elle se dit c'est l'homme idéal à qui je peux me confier, se dit-elle presque rassurée.

Elle veilla à ce que les deux hommes aient une entrevue agréable et à la fin de la visite, elle put se libérer un temps court pour accompagner le général jusquà la limousine blindé :

-Général puis-je vous parler en privé? Lui glissa t-elle à voix basse.

David Petraeus en homme avisé, fit oui de la tête et lui murmura à son tour:

-Passez me voir ce soir à 18h, je serais à mon bureau.

Satisfaite, elle se retira, le général avait choisit une heure qui lui convenait, elle quittait le gouverneur général vers les 17h30.

A l'heure dite, elle se présenta au bureau du général, affable, il la reçut.

-Alors Lizzie, que puis-je faire pour vous ?

-Pour moi rien mais pour les Usa oui, elle lui répondit tout de go.

Il fronça les sourcils :

-Comment cela ? Expliquez-vous ?

-Général, Paul Bremer excerce avec ce sentiment de puissance que lui confère son titre, depuis notre arrivée, il consulte tout le monde en Irak, ausculte les intentions de toutes les couches sociales politiques économiques de ce peuple Irakien et cherche un consensus impossible, comme je parle l'Arabe, les dignitaires Irakiens qui l'attendent dans l'anti-chambre passe leur temps à maugréer contre l'occupant Américain sioniste et devant lui c'est tout sourire, ils nous haïssent général.

Elle se tut pour reprendre son souffle, le ton cynique le général Petraeus fit :

-Il me semble que la naïve c'est toi Lizzie, Bremer sait bien que ces Arabes nous haïssent et nous tous nous le savons, aucun peuple ne dira bienvenue à une force militaire qui s'est imposé à lui par la force.

Loin d'être désarçonner par le haut gradé militaire, Lizzie répliqua :

-Bien, général si la situation est tel quel, croyez-vous que ces Arabes sont vraiment bon à quelque chose, tout l'argent et les hommes qu'on jette pour soi disant démocratiser ce peuple vaut-il la peine ?

David Petraeus eut un sourire bizarre :

-Non, quoique nous ferons nous demeurerons leurs ennemis, c'est clair et il y a rien à redire là-dessus.

-Mais alors pourquoi sacrifier argent et homme pour un peuple indigent ? Fit le ton méprisant Hanner.

-C'est simple, nous avons à Washington des gens qui vivent sur la lune et font des affaires avec le complexe militaro-industriel et moi ici je fais mon job proprement, j'ai suggéré un plan au président celui de stabiliser le pays économiquement et quitter vite l'Irak car nous n'avons rien à faire ici!!

قراءة 179 مرات آخر تعديل على السبت, 01 تشرين1/أكتوير 2022 21:31

أضف تعليق


كود امني
تحديث